Voilà ce que nos enfants-testeurs ont testé de pire et surtout de meilleur
en famille, en ludothèque, en bibliothèque, en crèche, voire à l'école !
Nos tests ont lieu pendant au moins un mois avec 10 enfants minimum.
4 étoiles : Approuvé à l'unanimité
3 étoiles : Approuvé par la plupart des enfants
2 étoiles : Pas mal !
1 étoile : Bof !

dimanche 15 juillet 2018

A ne pas rater ce soir : Le chant de la mer et Kerity, la maison des contes sur 6ter.

Demain soir, c'est une soirée 100% films d'animation de qualité sur 6ter. N'hésitez pas à enregistrer ces films d'animation pour les plus jeunes.

Dès 6 ans :
21.00 LE CHANT DE LA MER de Tomm Moore
¶¶¶
 Ben et Maïna vivent avec leur père et leur chien tout en haut d'une île, dans un phare. Leur mère est décédée le jour de la naissance de Maïna. Ben est un grand frère un peu rude. Lorsqu'il s'aperçoit que sa soeur est un être magique et qu'il doit la protéger. Leurs relations changent. 
 Les paysages sont enchanteresques : les fonds marins, l'île, la campagne, la ville. Le graphisme est d'une très grande créativité. 
 Un film d'animation empreint de culture celte : mythes, musiques, etc. : c'est agréable.
 L'histoire est tout à la fois féérique, touchante, intéressante et originale. 
 Les enfants sont particulièrement touchés par les relations frère-soeur, par la disparition de la maman et par la présence indéfectible du chien.
 Un film d'animation que nous avons originellement testé dans une salle de cinéma. Cet après-midi là, malgré la présence d'enfants parfois très jeunes, le silence et la contemplation étaient au rendez-vous. Impressionnant !
 Un film d'animation à voir notamment sur très grand écran pour profiter pleinement de la qualité des images et du graphisme.


Dès 5 ans :
22.25 KERITY , LA MAISON DES CONTES de Dominique Monféry
¶¶¶
 Nathanaël, 7 ans, a reçu une immense bibliothèque de contes en héritage d'une vieille tante. Le problème ? Malgré tout ses efforts, il ne sait toujours pas lire. Et pour sauver les personnages des contes, il va lui falloir lire une phrase.
 Une jolie histoire qui se déroule au bord de l'océan..
 On retrouve bien le style de l'illustratrice Rebecca Dautremer, notamment dans les décors. C'est magnifique !
 Dans ce dessin animé, on croise tous les célèbres personnages de contes : Alice au pays des merveilles, Peter Pan, Pinocchio, le Petit Chaperon rouge et le grand méchat loup, etc. Les enfants adorent !
 Beaucoup de clins d'oeil de-ci, de-là, surtout si on connaît bien l'oeuvre de Rebecca Dautremer.
 Une belle histoire sur la lecture : la difficulté de son apprentissage, mais surtout son intérêt tant du point de vue des histoires merveilleuses à découvrir que de son utilité. Ce dessin animé nous montre également l'importance de la transmission du plaisir de la lecture. C'est sa grande tante, en lui lisant des histoires et en lui léguant sa bibliothèque, qui pousse Nathanaël vers le monde des livres.
 Le scénario global aurait pu être encore plus original.
 Pourquoi avoir intitulé ce dessin animé "Kérity la maison des contes" ? Les enfants sont en général persuadés que le héros s'appelle Kérity alors que son prénom est Nathanaël.




jeudi 12 juillet 2018

A ne pas rater : Ernest et Célestine, sur Gulli, le jeudi 12 juillet. Dès 3 ans.



Ce soir, Gulli a la bonne idée de diffuser le long métrage Ernest et Célestine à 20h55. 
Ne ratez pas ce film adapté dès 3 ans mais qui plaît aussi aux bien plus grand avec beaucoup d'humour plutôt au second degré.

Pour plus de détails, c'est ici : Notre test d'Ernest et Célestine

mercredi 11 juillet 2018

On a testé et apprécié Les Indestructibles 2 au cinéma. Dès 5 ans.



"Ca, c'est vraiment un super bébé."
Elsa, 8 ans. 
+++

 Suite à leur dernière aventure, les Indestructibles sont de nouveau bannis et interdits d'activité jusqu'à ce qu'un riche passionné de super-héros les contacte pour mettre en place une campagne de communication visant à redonner une belle image aux super-héros. Et c'est Elastic Girl en qui la confiance de toute l'équipe est placée. C'est elle qui va devoir sauver le monde pendant que Robert doit s'occuper de toute la petite famille.

 Beaucoup d'humour et de rebondissements bien sûr : la maison 100% hight-tech et ses surprises, les super pouvoir de Jack Jack, l'histoire d'amour de Violette repartie à 0 suite à un effacement de mémoire un peu trop complet de son prétendant et, surtout, Robert aux prises avec ses enfants, leurs devoirs (de maths !) et les heures de coucher.

 Une animation de très belle qualité, encore plus aboutie que pour Indestructibles 1. Les effets de réel sont impressionnants.

 Une belle ode à la famille et à la répartition des tâches domestiques dans le couple (dans l'air du temps !).

 L'ensemble des spectateurs de la salle âgés de 5 à 62 ans (évaluation d'âge complètement subjective pour la tranche supérieure ;) a passé un très bon moment.


mardi 10 juillet 2018

Notre dernier succès fulgurant : Mais où est Momo ? Un livre où on cherche son chien d'Andrew Knapp, chez Les Grandes Personnes. Dès 2/3 ans.



"Il est là, Momo !"
Suzon, 3 ans. 
++++

 Andrew Knapp est un photographe canadien qui a un chien très sympa, Momo. En effet, il passe son temps à cacher Momo dans les endroits les plus improbables. A nous de le retrouver... Ses photographies ont connu un grand succès sur Instagram jusqu'à devenir des albums. 

 Les éditions Les Grandes Personnes nous propose une traduction en français de l'imagier : "Mais où est Momo ?" On y cherche Momo dans 12 lieux, sur la page de droite. Sur la page de gauche, plusieurs objets en lien avec le lieu sont photographiés, façon imagier. 

 Les pages sont très colorées et donc attirent les petits lecteurs. En plus, Momo le chien contraste avec ces couleurs : il est noir et blanc. 

 Un album qui suscite beaucoup d'affection pour Momo. Le nom "Momo" y est pour beaucoup. A quand un album avec ses aventures ?  

 Un album cartonné au format adapté aux petites mains.

 Pour poursuivre l'expérience (même avec des ados /adultes : certaines photos sont difficiles), vous pouvez chercher Momo dans 128 photos ici : http://www.letsfindmomo.com/

 Un album dont j'ai débord découvert l'existence  (en version anglaise) grâce la librairie Astragale (108 rue de Sèze à Lyon) parce qu'il est nécessaire de soutenir les petites librairies indépendantes qui font un véritable travail de mise en valeur de la littérature jeunesse : https://www.facebook.com/pages/biz/69006/Librairie-LAstragale-1715944665325781/

Prix indicatif : 12 euros. 




Photographies de l'album en anglais par Andrew Knapp

jeudi 5 juillet 2018

Les dernier coups de coeur de nos 15 ans et plus : Les tripodes, The hate U give, Les puissants, Dis moi si tu souris et Need.



Dès 13/14 ans
LES TRIPODES de John Christopher, chez L'Ecole des Loisirs :
"Je n'ai pas l'habitude de lire de la science-fiction mais j'ai adoré."
Jason, 16 ans.
++++
 Dans un monde post-apocalyptique : les Tripodes, des liens, ont envahi la Terre. Reste une population humaine vivant comme au Moyen Age. Parmi ces humains, Will Parker, suite à la visite d'un mysterieux vagabond, décide de rejoindre la rébellion face à ces Tripodes.
 L'Ecole des loisirs a la bonne idée de rééditer cette trilogie de 1960 réunie en un seul ouvrage. Les moins jeunes d'entre nous (ou les plus vieux...) se souviennent peut-être que Les tripodes avaient été adapté en série télévisée.
 Les lecteurs se laissent emporter dans cette histoire face au mystère prenant que cachent les Tripodes.
 On aime les références faites à notre monde actuel qui, pour les habitants du temps des tripodes, ne sont que des légendes du passé, comme les voitures, les villes, etc.
Prix indicatif : 15.00 euros.


Dès 14 ans : 
DIS-MOI SI TU SOURIS d'Eric Lindstrom, chez Nathan :
"C'est la première fois que je lis un roman sur une aveugle. C'est original."
Giulia, 15 ans.
++++
 Parker a seize ans et elle est aveugle. Elle détaille sa vie d'aveugle sans complexe : comment elle tombe amoureuse et tous les clichés des "voyants" qu'elle croise.
 On s'amuse avec elle, par exemple lorsqu'elle raconte que certaines personnes lui parle fort comme si elle était sourde ou attardée alors que non, elle est juste dans l'incapacité d'y voir. 
 Son jugement et sa manière de voir les chose nous en fait apprendre un peu plus sur les aveugles et change notre autre regard.
 L'histoire d'amour a une connotation humoristique avec le caractère hautain de l'héroïne.
 Une vraie source de réflexion autour du handicap.
Prix indicatif : 16.95 euros.





Dès 15 ans
THE HATE U GIVE d'Angie Thomas, chez Nathan :
"J'adore Starr. Elle est courageuse."
Julie, 18 ans.
++++
 Starr, seize ans, voit son meilleur ami d'enfance se faire tuer. Elle est noire, vit dans un quartier noir et defavorisé, mais va dans une école favorisée, surtout fréquentée par des blancs. Elle y subit des moqueries et injures racistes, face au deuil de son ami.
 Un roman qui donne a voir un certain niveau de violence règne proche de la réalité actuelle aux Etats-unis. 
 Le lecteur est avec le personnage. Il ne veut pas la voir perdre. Il se projette en elle, fait le deuil avec elle de cet ami et est en colère, avec elle, lorsqu'elle assiste aux manifestations qui dégénèrent.
 Au final, ce livre dénonce le racisme ambiant actuel, pas une ségrégation passée. Voilà qui interpelle les jeunes lecteurs.
Prix indicatif : 17.95 euros.








Dès 15 ans 
LES PUISSANTS de Vic James, chez Nathan :
"Tu as le 2e tome. Je ne peux pas attendre !"
Eléa, 17 ans.
++++
 Dans une Angleterre alternative, la population doit donner dix ans de sa vie en esclavage. Quel est la surprise de Luke lorsqu'il apprend le jour de son anniversaire que ses parents ont décidé de l'emmener, lui et ses deux soeurs, avec eux, pour faire leur esclavage "en famille". Ils serviront les égaux : des êtres dotés de pouvoirs qui sont aux commandes de la société.
 Chaque chapitre est centré sur un personnage indiqué en tête de chapitre. Le lecteur n'a donc aucun mal a suivre l'intrigue.
 Une histoire d'amour interdite entre un Egaux et Abi, la soeur aînée de Luke, apporte une touche de romance qui plaît aux lectrices (et à certains lecteurs...).
 Sur la trilogie deux livres sont parus pour le moment. Nos ados et jeunes adultes testeurs attendent la suite avec impatience.
Prix indicatif : 17.95 euros.






Dès 15 ans
NEED de Joëlle Charbonneau, chez Milan :
"J'ai beaucoup aimé les contreparties qui deviennent de plus en plus dangereuses, risquées."
Maxime, 15 ans.
++++
 Need est le nouveau réseau social qui fait fureur auprès des adolescent de Nottawa. Il  permet d'obtenir ce dont on a besoin en echange de contreparties anodines dans un premier temps : si un individu demande un nouvel ordinateur il le recevra à condition de connecter trois de ses amis au site. Jusqu'à ce que les contreparties deviennent de plus en plus étranges...
 Un roman qui amène à une réflexion sur la notion de besoin : pas mal pour un roman "Young adult". En effet, une seule des protagonistes, Kaylee, demande quelque chose d'essentiel : un organe pour son frère qui lui en a réellement besoin sous peine de mourir. Elle sera la seule à ne pas avoir de contrepartie à apporter...
 La fin fait, elle aussi, refléchir les lecteurs. C'est seulement à ce moment-là que le lecteur découvre qui a manigancé cette expérience sociale.
 Un livre qui fait beaucoup penser au film la Vague.
Prix indicatif : 14.90 euros.